blog naturopathie booster immunité système immunitaire confinement covid nutrition alimentation vitamines
Chouchouter Naturo SII Uncategorized

Booster son immunité, mode d’emploi #1

Que l’on soit cloîtré à la maison en quarantaine ou en plein hiver, sujet à tous les virus qui traînent, cet article va vous permettre de comprendre comment faire ses armes naturellement face aux agressions extérieurs et booster son immunité.

Notre protecteur : le microbiote intestinal

Vous en avez certainement déjà entendu parler, le microbiote, c’est tout cet univers qui habite dans vos intestins et qui sont des êtres vivants. Ce sont, en gros, les douaniers de votre corps : toi tu passes, toi tu passes pas.

Les bactéries qui y logent (il y en a plus de 100 000 millions) sont à la fois de bonnes et de mauvaises bactéries. Le but du jeu, c’est d’avoir un maximum de bonnes bactéries, ce qui va permettre à votre corps de se défendre d’un revers de la main (c’est imaginé, Jean Michel Premier Degré).

Comment on prend soin de son microbiote intestinal ?

1. Limiter les polluants

Avant toute chose, vous pouvez déjà commencer par éviter de l’agresser. Oui oui, cela nous arrive à tous, avec plus ou moins de ferveur, d’envoyer du polluant et du toxique dans la tête de notre ventre (encore imagé, Jean Mi).

On réduit quoi alors ? Le tabac, l’alcool, le café, les polluants, les métaux lourds, les graisses saturées et trans, les excès en général et les aliments industriels et transformés (comme le MacDo, pas toutes les semaines). Mais bon tout ça, vous le savez déjà au fond de vous.

2. Régénérer sa flore

Pour booster son immunité, il faut régénérer votre intestin grâce à des probiotiques, qui sont eux-mêmes des bonnes bactéries. On en trouve naturellement dans les yaourts nature ou dans certaines boissons lacto-fermentées comme le kéfir ou le kombucha. Vous trouverez dans ce post comment faire son kéfir.

Petite note : « lacto-fermenté » ne veut pas dire fermenté dans du lait. Cela veut dire que cela produit de l’acide lactique, qui décuple l’action bactérienne de l’aliment.

faire son kéfir, probiotique, naturel, microbiote, flore intestinale, colon irritable

3. Nourrir sa flore

Ces probiotiques sont des bactéries, qu’il faut nourrir pour qu’elles se développent. Parce que c’est vivant, donc ça mange ces petites bêtes. Qu’est-ce qu’on leur donne à manger ? Des prébiotiques.

Les prébiotiques, qu’est-ce que c’est que ça ? Du sucre ! Mais pas n’importe quel sucre ! On parle d’oligosaccharides et de polysaccharides à chaîne courte. Mais pour ne pas vous barber avec des termes scientifiques (j’ai un peu pitié de vous et j’ai aussi un peu la flemme), je vais simplement vous dire où les trouver.

Pour nourrir la petite colonie géante qui peuple vos intestins, vous pouvez leur donner de l’ail, des oignons, des poireaux, de la banane, des asperges, des pommes, de l’avoine, de l’orge, du son de blé, de la chicorée, du cacao et même des algues (et pour les réfractaires : je me fais le challenge de vous faire aimer ça dans un post bientôt).

4. Chouchouter sa flore

Le cerveau et les intestins étant interconnectés (il y a au moins autant de neurones dans vos intestins que dans votre tête), si tu fais du bien à ton ventre, tu fais du bien à ta tête et inversement proportionnel.

Être bien dans sa tête fait du bien à votre corps, et ça commence dans vos intestins où 95% de la sérotonine (hormone du bien-être) est produite.

A ce sujet, j’ai fait un post sur quoi manger pour garder le moral juste ici.

Etant donné que j’en ai déjà dit beaucoup, on va clore cette première partie sur comment booster son immunité et on se retrouve bientôt pour discuter vitamines et donner toutes les chances à son système immunitaire !

Et pour se tenir informé des dernières actus, direction mon compte instagram Les Ptits Oignons.

«

»

1 COMMENT

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pingback: Comment faire son Kéfir, probiotique naturel - Les Ptits Oignons - Le Blog on mai 2, 2020